Kerli’flow- Glisse Libre 2018-2019

GENESE DU PROJET KERLI’FLOW – GLISSE LIBRE

Une première rencontre entre le Foyer Kerlivet et Edgar Flauw s’est faite en 2018 au travers de son exposition personnelle et de sa résidence à la Maison de la Fontaine à Brest. Edgar Flauw par l’intermédiaire du service Culture de la Ville de Brest était alors entré en contact avec le Centre Social Horizon.

L’idée d’une intervention avec un jeune artiste designer afin d’investir avec les résidents du foyer Kerlivet l’atelier menuiserie et bricolage de l’établissement s’est alors affiné. Constatant que l’atelier était peu investi par les résidents par défaut de compétences et de ressources, le Foyer Kerlivet s’est saisi de cette rencontre comme une opportunité pour apporter une nouvelle dynamique à ce média de réalisation pour les personnes accompagnées.

Le foyer est situé dans un environnement tourné vers la mer, notamment les sports nautiques, malheureusement peu accessible aux personnes en situation de handicap. Il s’agit de profiter des éléments naturels (la mer) afin de pouvoir pratiquer pour la première fois un sport de glisse adapté au handicap de chacun.

Différents échanges entre Fabien Le Goff, Edgar Flauw et Claire Laporte, puis une rencontre aux Maisons de Péage, ont permis d’imaginer un projet plus global en faveur des personnes accompagnées, alternant résidence de l’artiste, ateliers et travail de médiation, sorties culturelles dans les établissements du Finistère dédié à l’art contemporain.

L’artiste designer Edgar Flauw propose la mise en place d’ateliers de fabrication d’objets ludiques de glisse avec les résidents du foyer Kerlivet. Le travail mettra en jeu un travail contributif de la part des usagers, des professionnels des deux structures (Kerlivet et Ultra Editions), des personnes du quartier (dans une visée inclusive d’ouverture de l’établissement à son environnement) et de l’artiste.

 

CONTENUS

L’atelier proposera aux usagers de s’approprier le champ d’expression du design par l’expérience de deux thématiques: celle de l’auto-construction (Design libre, DIY, bricolage) et celle de la culture de la glisse (surf thérapie, cf Dr Guillaume Barucq).

Il s’agira d’accompagner les participants dans la conception et la réalisation d’un objet de loisirs aquatiques qui sera conforme à leurs envies et capacités. Le projet s’appuiera sur le travail de recherche en cours d’Edgar Flauw, à savoir le projet « Renflouer les reliques du surfing » et ferra écho à l’exposition associée à la Maison de la Fontaine « De l’amusement à chevaucher les vagues ici » qui se verra être présentée sous un jour nouveau au Foyer. La mise en œuvre du bois sera la technique essentielle sur laquelle s’appuiera le projet bien que l’ajout de matériaux autres n’est pas exclu.

DESCRIPTIF DU PROJET

Le projet s’articulera en trois temps :

Suite à une première présentation du travail de l’artiste sous la forme d’une exposition au Foyer Kerlivet, plusieurs rencontres avec l’artiste seront proposées afin d’articuler un travail de médiation (co élaboré par Claire Laporte et Edgar Flauw). Il sera également proposé à un groupe d’enfants du quartier de participer au projet, pas uniquement les résidents (sur le temps scolaire ou périscolaire/tap).

A partir de novembre, les ateliers seront mis en place de manière hebdomadaire à raison d’une fois par semaine. Une phase d’échanges et de productions graphiques entraînera un temps de réalisation qui aboutira sur une mise à l’eau des objets. Ce dernier temps permettra aux usagers d’expérimenter leurs créations in situ, accompagnés de professionnels du nautisme et de l’accompagnement paramédical. Il est à souligner que deux accompagnants seront associés à ces démarches d’ateliers. Un temps important sera consacré à la recherche, à la maquette et aux processus de fabrication. L’idée étant de faire émerger un ensemble d’objets flottants, avec lesquels les personnes du foyer puissent jouer dans les vagues. Pour les personnes dont la motricité est très réduite, il est à imaginer que le projet puisse leur soumettre de produire des objets flottants, qu’ils pourraient déplacer/promener en se déplaçant en fauteuil au bord de l’eau, par le simple geste d’attachement à un lien (corde).

L’association Ultra Editions se propose d’accompagner la coordination du projet ainsi que sa valorisation et sa diffusion par la mise en place de différentes actions culturelles. En effet, il pourrait s’agir d’étendre la proposition plastique à travers des ateliers de productions graphiques, de la réalisation concourant à la réalisation d’une édition associée à la présentation d’une exposition dans les différents lieux partenaires présentant les réalisations des résidents.

Egalement, suite à l’exposition de M. Flauw, nous mènerons un partenariat avec l’Artothèque du Musée des Beaux Arts de Brest, afin que les résidents choisissent des œuvres sur la thématique aquatique, qui seront exposées au foyer.

En outre, plusieurs séances de découvertes de lieux culturels seront proposées aux résidents : Les Maisons de Péage au Relecq ainsi que le Château de Trévarez à St Goazec où l’association Ultra proposera une série d’ateliers en novembre 2018, restitués sous la forme d’une exposition contributive dans le cadre de Noel à Trévarez 2018, où Edgar Flauw sera présent.

Faire «humanité ensemble» au travers d’ un projet commun, porté dans le cadre de l’appel à projet 2018 Culture Solidaire proposé par le Conseil Départemental, associé à un projet dans le cadre de l’AAP Culture Santé 2018, nous a donc semblé être une réponse pertinente à l’ensemble des problématiques dégagées, en développant de concert un nouveau projet orienté sur la fabrication et le design, en œuvrant ensemble et sur plusieurs mois autour d’un objectif commun: la connaissance et le partage des savoirs liés à la culture de la glisse et du DIY.

OBJECTIFS

Ce projet a pour objectif d’établir un lien entre le bricolage, la glisse et la santé. Chacun aura son propre objet à fabriquer commençant par le choix de glisse, les croquis, dessins. Ensuite s’enchaîneront la fabrication, les tests, la pratique ludique, jusqu’à la sensation de glisse. De plus, plusieurs expositions culturelles valoriseront ce projet de résidence dans la ville brestoise. Cette forme de pratique se rapproche des techniques de santé holistique. Elle appelle à la dimension biologique (condition physique), psychologique(estime de soi)et social(participation sociale et culturelle de chacun).

Exposition commentée et présentation du travail du designer

 

Phase de Préparation, Réflexion, Expérience

La présentation des différents matériaux ont contribué à des échanges, des discussions pour lancer le projet.

Les différentes formes d’objets ont suscité des idées, des envies parmi les résidents.

Phase de Dessins

Phase de Maquettes

  • 1ère étape- de maquettage: les mesures, les échelles
  • 2ème étape: Modelage des gabarits et objets, manipulation avec de l’argile
  • Avec l’aide d’Adamou Amadou SOULEY, fabmanager coordinateur du projet handilab

Phase de Fabrication de l’objet

Découpe à l’UBO Open Factory, un grand merci à Tomo MUROVEC, fablabmanager, à Mathieu Cariou, directeur adjoint et Yves QUERE, directeur.

Construction à Studio Coat dans l’atelier du designer

Phase d’Amélioration du design de l’objet

Phase de Coloration des objets réalisés

Phase de mise à l’Eau en Rade de Brest et à la Torche, plage de Pors Carn